Aperçu du marché
PRINTEMPS 2018

Observation du marché
Année 2018

Aperçu du marché
AUTOMNE 2018

Aperçu du marché
HIVER 2018-2019

4 Chapitres disponibles - Télécharger le PDF

Contexte économique en Europe

 

Taux de croissance trimestriel du PIB réel (%) et perspectives pour la zone euro (%)

Source : OCDE - Perspectives économiques janvier 2017, juin 2017 et décembre 2017

 

  • Au troisième trimestre 2017, le taux de croissance du PIB en glissement annuel dans l’UE, ainsi que dans la zone euro, a atteint son plus haut niveau depuis le premier trimestre 2011. L’amplitude des boucles de rétroaction dans le cadre de l’actuelle reprise synchronisée à l’échelle mondiale a été clairement sous-estimée dans les prévisions précédentes.
  • La croissance du PIB de la zone euro devrait s’affaiblir en 2018 et 2019, en partie en raison des risques à la baisse liés à la structure incertaine des échanges après le Brexit (affectant en particulier les échanges entre les Pays-Bas et le Royaume-Uni) et en partie en raison d’un ralentissement progressif de la croissance en Chine.

 

Exportations des pays de l’Union européenne (UE) vers des pays tiers (extra-UE-28) et membres de l'Union européenne (intra-UE-28) (Indice 2010 = 100)

Source : Eurostat

 

  • La reprise du commerce qui a commencé au milieu de l’année 2016 est tirée par l’Asie ; les investissements importants de la Chine dans les infrastructures en 2016 et 2017 sont un facteur clé de la reprise, stimulant l’activité économique à l’étranger et faisant monter les prix des produits de base.
  • Avec la hausse des prix des produits de base, les termes de l’échange pour les pays tels que le Brésil ou la Russie deviennent plus favorables, ce qui augmente encore le commerce mondial et entraîne une spirale de croissance positive pour le commerce mondial et l’activité économique. (La spirale de croissance positive du commerce mondial explique dans une large mesure la dynamique de la croissance du PIB réel)
  • Toutefois, un probable ralentissement progressif des mesures de relance en Chine remettra en question le rythme global de la croissance des échanges commerciaux après 2018.

 

 

Activité industrielle et navigation intérieure

 

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

Indice de la production industrielle dans l'UE-28 et du transport de marchandises dans l'UE

Source : Eurostat

 

 

  • Parallèlement aux exportations, la production industrielle s’est accélérée en 2017 : le taux de croissance en glissement annuel était de 2 % au premier trimestre 2017, de 3 % au deuxième trimestre 2017, de 4 % au troisième trimestre 2017 et de 5 % au quatrième trimestre 2017.
  • La prestation de transport par voie navigable dans l’UE a atteint 37,7 milliards de tkm au troisième trimestre 2017, contre 37,0 milliards de tkm au troisième trimestre 2016, lorsque l’accélération a également été constatée : le taux de croissance en glissement annuel était de 1,2 % au deuxième trimestre 2017 et de 1,9 % au troisième trimestre 2017.
  • La prestation de transport par voie navigable a augmenté environ deux fois moins vite que la production industrielle au troisième trimestre 2017, mais l’écart relatif entre les taux de croissance s’est légèrement réduit par rapport au deuxième trimestre 2017.

 

 

Situation économique des secteurs liés à la navigation intérieure

Segment des produits pétroliers

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Eurostat (production des raffineries) et Federal Reserve Bank of St. Louis (cours du pétrole)

 

Production des raffineries dans l'UE et cours du pétrole brut

Source : Eurostat (production des raffineries) et Federal Reserve Bank of St. Louis (cours du pétrole)

 

  • En raison de l’augmentation de la demande de pétrole et des réductions prolongées de la production dans les pays de l’OPEP et en Russie, les cours du pétrole ont culminé à plus de 60 $US en janvier 2018.
  • Les prochaines hausses des cours en 2018 et 2019 devraient être plus limitées, car l’augmentation de la production pétrolière non OPEP aux États-Unis aurait un effet compensatoire si les cours du pétrole devaient continuer d’augmenter. (European Economic Forecast – Winter (Interim) 2018, publié en janvier 2018)
  • Les prix du carburant en navigation intérieure ont augmenté de 4 % au troisième trimestre 2017 par rapport au troisième trimestre 2016 et, au quatrième trimestre 2017, l’écart a atteint 10 % par rapport au quatrième trimestre 2016.

 

Évolution des prix des carburants dans le secteur du transport fluvial (€/100 l)

Source : CBRB

 

Segment de l’industrie sidérurgique

Taux de croissance de la production d’acier d’une année sur l’autre (Tt/Tt-4)
T1 2017T2 2017T3 2017T4 2017
Allemagne2%2%5%6%
France4%4%13%0%
Autriche6%12%13%6%
Hongrie82%72%30%33%
Serbie77%29%16%3%

Source: calculs de la CCNR sur la base de données de la World Steel Association

 

  • La forte augmentation dans les pays du Danube et la stabilisation dans la région du Rhin ont contribué positivement à la demande de transport sur les voies navigables européennes (voir chapitre 2).
  • Serbie/Hongrie : les taux de croissance élevés de la production d’acier s’expliquent par la reprise de l’aciérie Smederovo sur le Danube par une entreprise sidérurgique chinoise. L’entreprise a pour objectif d’augmenter encore la production d’acier en Serbie en 2018. (Source: http://uk.businessinsider.com / Serbia’s Smederevo steel mill boosts revenue (18.12.2017))

 

Segment du secteur de la construction

Évolution des permis de construire pour les habitations résidentielles dans l'UE (indice 2010=100)

Source : Eurostat

 

  • Le transport de sable, de gravier et d’autres matériaux de construction sur les voies de navigation intérieure est favorisé par les faibles taux d’intérêt sur le marché du bâtiment et par les investisseurs à la recherche de rendement.
  • Malgré l’augmentation des taux d’intérêt en 2018, ce segment est également favorisé de manière structurelle, en raison des initiatives de transfert modal dans les ports (voir aussi au chapitre 2/Transport fluvial dans les ports européens).

 

Segment des produits agricoles

  • La récolte céréalière en France était supérieure de 60 % en juillet 2017 par rapport au niveau (très bas) de juillet 2016. Au troisième trimestre et au quatrième trimestre 2017, l’augmentation a été un peu plus faible (T3: +13 %, T4: +11,5 %). (Source: http://agreste.agriculture.gouv.fr )
  • Le résultat du second semestre 2017 aurait pu être encore meilleur si n’était pas survenue une période de sécheresse en août et en septembre. Selon les informations du ministère français de l’agriculture, les régions de l’Est de la France, en particulier, ont été confrontées à la sécheresse pendant cette période.
  • Dans la région du Danube, les résultats des récoltes de 2017 ont été inférieurs à ceux de 2016. Cela apparaît clairement lorsque l’on considère la demande de transport dans les pays du Danube moyen tels que la Serbie, où le transport de céréales sur le Danube a fortement chuté au troisième trimestre 2017 (voir chapitre 2).

Aperçu du marché
PRINTEMPS 2018

0 Chapitre disponible

Aperçu du marché
HIVER 2018-2019

Un projet co-financé parCommission Européenne

Haut de page