• Le transport par les voies de navigation intérieure en Allemagne représentait 36% de la performance totale du transport par voies de navigation intérieure dans l’UE au premier trimestre 2019, par rapport à 35% en 2018. Cette part correspondrait à 39% si seul le transport de conteneurs était pris en compte.
• Le nombre d’entreprises allemandes de transport fluvial représente 11% de l’ensemble des entreprises de navigation intérieure dans l’UE, alors que leur part du chiffre d’affaires est bien plus élevée : 34% du chiffre d’affaires total généré par les entreprises de transport de marchandises par voie fluviale dans l’UE sont produits par des sociétés allemandes.
• Cela montre également que les entreprises allemandes sont en moyenne plus grandes que celles de nombreux autres pays disposant de voies navigables intérieures et présentant un degré élevé de fragmentation du marché.

 

LES 40 PLUS GRANDS PORTS INTERIEURS ALLEMANDS – TRAFFIC FLUVIAL AU 1er SEMESTRE 2019

(Ces 40 ports intérieurs ont représenté 74,6% de l’ensemble du trafic fluvial de marchandises dans les ports intérieurs allemands au 1er trimestre 2019. Des informations détaillées sur les 40 plus grands ports intérieurs allemands figurent à la page suivante).

Source : Destatis
 

 

 

Trafic fluvial en millions de tonnes au 1er trimestre 2019

Ports intérieursImportations de l'étrangerImportations d'origine nationaleExportations vers des destinations nationalesExportations à l'étrangerTrafic fluvial total
Duisbourg9,170,380,881,9912,4
Hambourg01,081,410,012,5
Mannheim1,330,270,260,472,3
Cologne0,640,450,420,82,3
Neuss1,130,290,210,482,1
Karlsruhe0,690,130,50,431,8
Ludwigshafen am Rhein0,680,440,150,41,7
Francfort-sur-le-Main0,610,270,240,231,3
Gelsenkirchen0,270,150,320,51,2
Kehl0,330,290,230,151
Mayence0,370,230,070,260,9
Kiesbaggereien Kreis Wesel00,410,030,480,9
Marl0,520,150,050,190,9
Bottrop0,460,030,130,250,9
Hamm0,550,230,020,070,9
Krefeld0,350,230,090,190,9
Brunsbüttel00,030,800,8
Lünen0,590,080,020,130,8
Brême0,020,570,140,050,8
Sarrelouis0,4500,030,20,7
Andernach0,10,10,030,450,7
Salzgitter0,020,410,230,010,7
Heilbronn0,240,110,280,040,7
Leverkusen0,330,120,090,070,6
Rheinberg0,4700,040,090,6
Lingen (Ems)0,10,110,280,090,6
Magdebourg0,020,280,160,110,6
Wesseling0,010,050,260,220,5
Wesel0,160,080,070,220,5
Dormagen0,140,020,180,160,5
Bendorf0,150,10,070,180,5
Berlin0,020,330,1200,5
Dörpen0,140,240,050,040,5
Clèves0,2500,050,140,4
Hanau0,150,090,050,140,4
Düsseldorf0,220,020,030,150,4
Emden0,140,020,20,040,4
Brake (Unterweser)00,010,350,010,4
Germersheim0,130,020,030,190,4
Essen0,210,070,0800,4  

 

FICHE D’INFORMATION SUR LE TRANSPORT PAR NAVIGATION INTERIEURE EN ALLEMAGNE

Source : analyse de la CCNR basée sur des données d’Eurostat data [sbs_na_1a_se_r2], [iww_go_atygo], [iww_go_actygo], [tran_hv_frmod], [iww_eq_loadcap], [road_go_ta_tcrg], [rail_go_contwgt], [iww_eq_age], base de données de la CCNR concernant les flottes

Notes sur la fiche d’information :

1) la colonne «Part du total pour l’UE» contient les données pour l’UE, la Suisse et la Serbie.

2) En ce qui concerne le transport de conteneurs, les chiffres comprennent le poids des conteneurs, selon le Manuel de référence sur les statistiques des transports par voies intérieures publié par Eurostat (Voir : https://circabc.europa.eu/sd/a/b1c81773-ce2b-47cd-ad43-a0fbfe395402/Reference_Manual_April_2018_.pdf).

# Contrairement à la prestation de transport, il n’est pas possible de calculer une part spécifique par pays pour les volumes transportés. Exemple: lorsque des minerais de fer sont transportés de Rotterdam à Duisbourg, les tonnes transportées sont comptées dans les statistiques des deux pays, tandis que les tonnes-kilomètres (tkm) sont réparties entre les deux pays en fonction de la distance (km) parcourue dans chaque pays. Cela permet de calculer la part spécifique par pays pour la prestation de transport (tkm). Pour les volumes de transport (tonnes), la part ne peut pas être calculée, étant donné que la somme des parts de tous les pays serait supérieure à 100%.

 

 

Les données pour tous les indicateurs de transport concernent 2018, tandis que les données sur la répartition modale, l’emploi, le chiffre d’affaires, les entreprises et le nombre de bateaux concernent 2017. La répartition modale de la navigation intérieure est calculée comme la part de navigation intérieure dans la prestation totale de transport fluvial, ferroviaire et routier.

 

 

 

LE SECTEUR ALLEMAND DU TRANSPORT PAR NAVIGATION INTERIEURE DANS LE CONTEXTE EUROPEEN

  • Les bateaux de navigation intérieure ont transporté 197,9 millions de tonnes de marchandises en 2018 et 222,7 millions de tonnes en 2017 sur les voies navigables allemandes. En 2018, la prestation de transport (produit des tonnes et de la distance) représentait 35% de la prestation totale de transport au sein de l’UE.
  • En ce qui concerne le transport de conteneurs, la prestation du transport par voie de navigation intérieure en Allemagne représente 39% de la prestation totale de transport de conteneurs au sein de l’UE.
  • Outre le transport de conteneurs, la prestation relative au transport de marchandises liquides en Allemagne est supérieure à la moyenne de l’UE. Les transports des produits pétroliers et des produits chimiques en Allemagne représentent chacun 38% de la prestation européenne totale de transport dans ces deux segments.
  • Quelque 10,3 milliers de personnes travaillent dans des entreprises allemandes du secteur de la navigation intérieure, et celles-ci génèrent un chiffre d’affaires de plus de 2,2 milliards d’euros par an.
  • Avec les 10,3 milliers de postes occupés, la part de l’Allemagne représente 24% de l’emploi du transport fluvial de l’Union européenne, ce qui signifie que près d’une personne sur quatre travaillant dans des entreprises européennes de transport fluvial est employée dans une entreprise allemande de ce secteur.
  • La taille des entreprises allemandes de transport fluvial est supérieure à la moyenne de l’UE, selon les deux indicateurs suivants :
    1) Elles représentent 11% du nombre total des entreprises de transport fluvial de l’UE, mais la part de personnes actives au sein de ces entreprises allemandes correspond à 24% de la totalité des emplois de ce secteur à l’échelle de l’UE.
    2) Les entreprises allemandes représentent 11% du nombre d’entreprises de transport fluvial de l’UE, mais elles génèrent 30% du chiffre d’affaires du transport fluvial européen.
  • La flotte de bateaux de navigation intérieure allemands représente 16% de l’ensemble des bateaux de navigation intérieure européens. À eux seuls, les bateaux à cargaison liquide représentent 25% – cela signifie que, sur quatre bateaux-citernes immatriculés en Europe, un est immatriculé en Allemagne.

 

PORT DE DUISBOURG ET PORT DE HAMBOURG

  • Duisbourg est le plus grand port intérieur d’Allemagne et d’Europe, représentant 48,1 millions de tonnes de trafic fluvial en 2018. Son trafic fluvial se répartit entre le port public de Duisbourg (duisport GmbH) et les ports privés de l’industrie sidérurgique locale. La figure suivante prend en compte tout le trafic fluvial de la ville de Duisbourg. Les matières premières (minerai de fer, charbon) pour la production d’acier, ainsi que le fer et l’acier représentent une part de 70%. En 2018, le trafic fluvial était de 48,1 millions de tonnes, et de 12,4 millions de tonnes au 1er trimestre 2019, tout comme au 1er trimestre 2018.

 

GRAPH. 1: TRAFIC FLUVIAL DANS LES PORTS DE DUISBOURG (DE JANVIER A MAI) EN MILLIONS DE TONNES

Source : Analyse de la CCNR basée sur Destatis

  • Le port de Hambourg est non seulement le plus grand port maritime allemand, mais également le deuxième plus grand port intérieur allemand. Son trafic fluvial s’élevait à 10 millions de tonnes en 2018 (source : Destatis), et à 2,5 millions de tonnes au 1er trimestre 2019 (2,3 millions de tonnes au 1er trimestre 2018). La cargaison liquide est actuellement le type de marchandises le plus important à Hambourg, alors que le transport de conteneurs a jusqu’à présent joué un rôle relativement modeste dans l’arrière-pays de l’Elbe par rapport au Rhin.

 

GRAPH. 2: TRAFIC FLUVIAL DANS LE PORT DE HAMBOURG (DE JANVIER A MAI) EN MILLIONS DE TONNES

Source : Analyse de la CCNR basée sur Destatis