• Le transport par bateaux de navigation intérieure a fléchi dans les ports maritimes de Hambourg et d’Anvers, tandis qu’il a augmenté dans le port de Constanta.

• Pour la plupart, les ports rhénans ont souffert de la période d’étiage de l’année 2018, avec une baisse moyenne de 10,3 % de la manutention fluviale dans les principaux ports rhénans. Toutefois, une hausse a été enregistrée en 2018 par rapport à 2017 dans certains ports tels que ceux de Kehl et de Ludwigshafen.

• Les fleuves et canaux en France et en Belgique ayant été nettement moins impactés que le Rhin par la période d’étiage, les résultats moyens des principaux ports intérieurs en France et en Belgique ont été moins négatifs que ceux des ports rhénans.

 

Manutention fluviale dans les principaux ports maritimes européens*

Sources : statistiques portuaires, Eurostat[iww_go-aport], Panteia, CBS
* North Sea Port est le nom du port issu de la fusion transfrontalière entre Zeeland Seaports (Vlissingen, Borsele et Terneuzen) aux Pays-Bas et Ghent Port Company en Belgique, signée le 8 décembre 2017. L’exploitation du port transfrontalier résultant de cette fusion a débuté le 1er janvier 2018.

 

Sources : office statistique de la Roumanie

 

  • À Rotterdam, le plus grand port maritime européen, 123 859 bateaux de navigation intérieure ont été chargés ou déchargés en 2018. Rotterdam est le premier port dans la région Hambourg-Le Havre en termes de total des flux de marchandises, avec 36,7 % de parts de marché, suivi par Anvers (18,6 %) et Hambourg (10,6 %) (Port de Rotterdam, Rapport annuel 2018).
  • Le volume des marchandises chargées ou déchargées dans le port de Rotterdam était de 152,8 millions de tonnes en 2018 (-4 % par rapport à 2017). Cette baisse pourrait être une conséquence de la période d’étiage du second semestre 2018, qui est susceptible d’avoir affecté le transport des marchandises du port de Rotterdam vers l’arrière-pays.

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME DE ROTTERDAM (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Port de Rotterdam

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME DE ROTTERDAM, PAR SEGMENTS DE MARCHANDISES (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Port de Rotterdam

 

  • À Anvers, 59 724 bateaux de navigation intérieure ont transité par le port en 2018 (contre 59 268 bateaux en 2017). Le transport fluvial de marchandises au port d’Anvers a enregistré une légère baisse de 3 % en 2018, passant de 102,3 millions de tonnes en 2017 à 99,3 millions de tonnes en 2018.
  • Les produits chimiques et pétroliers sont les principaux segments de marché dans le port d’Anvers, représentant chacun plus de 27 % de la manutention fluviale dans ce port. La manutention de conteneurs est également importante avec 24,5 % du total de la manutention fluviale.
  • Le léger recul de la manutention fluviale constaté dans le port d’Anvers en 2018 s’explique par une baisse des transports de minerais et déchets métalliques, passés de 22,1 millions de tonnes en 2017 à 17,9 millions de tonnes en 2018 (-19 %), ainsi que des transports de produits pétroliers, passés de 29,9 à 27,4 millions de tonnes (-8,6 %). Les volumes de denrées fourragères et alimentaires ont augmenté de 10 % et ceux des produits chimiques de 3,4 %.

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME D’ANVERS (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: port d’Anvers
*Ro/ro, les marchandises diverses et non affectées ne sont pas prises en compte dans ces calculs (en 2018, le volume transporté pour ces trois types de marchandises s’élevait à 6,7 millions de tonnes, principalement attribuées aux marchandises conventionnelles).

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME D’ANVERS, PAR SEGMENTS DE MARCHANDISES (EN MILLIONS DE TONNES)*

Source: port d’Anvers
*Ro/ro, les marchandises diverses et non affectées ne sont pas prises en compte dans ces calculs (en 2018, le volume transporté pour ces trois types de marchandises s’élevait à 6,7 millions de tonnes, principalement attribuées aux marchandises conventionnelles).

 

  • Les volumes transportés par bateau de navigation intérieure ont diminué de 7,5 % entre 2017 et 2018 dans le port de Hambourg. La répartition modale au port de Hambourg est dominée par le transport ferroviaire, avec une part de 47,1 %, suivi de près par le transport routier (45,7 %). La navigation intérieure arrive en dernière position avec une part de 10,2 %. À Hambourg, les transports fluviaux entrants représentent 44 %, tandis que les transports sortants représentent 56 %.

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME DE HAMBOURG (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Office statistique de Hambourg/Port de Hambourg
* Les marchandises diverses ne sont pas prises en compte dans ces calculs.

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME DE HAMBOURG PAR SEGMENTS DE MARCHANDISES (MILLIONS DE TONNES)*

Source: Office statistique de Hambourg/Port de Hambourg
* Les marchandises diverses ne sont pas prises en compte dans ces calculs.

 

  • 9 487 bateaux de navigation intérieure ont fait escale dans le port de Constanța en 2018, dont 5 966 barges (63 %) et 1 328 pousseurs (14 %). Le trafic fluvial est resté stable en 2018 par rapport à 2017, avec 12,7 millions de tonnes. Le port de Constanța est le principal port maritime de la mer Noire, jouant un rôle très important pour le transport des céréales (part de 38 %), notamment comme plateforme de transit pour ce segment de marchandises. Les engrais, les minerais non ferreux et les minerais de fer (part de 29 %) sont également des segments de marchandises importants pour ce port.
  • Les transports de conteneurs ont toujours été relativement peu importants dans le port de Constanta. En 2018, ils s’élevaient à 1 266 EVP, en baisse par rapport à 2017, année au cours de laquelle avaient été transportés 4 849 EVP.

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LE PORT MARITIME DE CONSTANȚA (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: port de Constanța/Office statistique de la Roumanie

 

Manutention fluviale dans les principaux ports intérieurs européens

 

Ports rhénans

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LES PRINCIPAUX PORTS RHÉNANS (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Destatis, Port de Strasbourg, Ports rhénans suisses, Port de Mulhouse

 

Port de Strasbourg

  • Les activités dans le port de Strasbourg (PAS) ont été affectées par la longue période d’étiage (mi-juillet à fin décembre 2018) : les bateaux ont dû limiter leur degré de chargement et l’exploitation des bateaux-conteneurs a dû être interrompue pendant deux mois. De ce fait, de grandes quantités de marchandises ont été transférées vers le transport ferroviaire. Le transport ferroviaire de conteneurs a augmenté de 19 %. Malgré cette année difficile, le port se tourne vers l’avenir et prévoit une extension de ses terminaux à conteneurs (Source : Dernières Nouvelles d’Alsace, article « Le port de Strasbourg pénalisé par les basses eaux du Rhin », (16 janvier 2019)).

 

Port de Kehl

  • Le port de Kehl, situé en face du port de Strasbourg sur l’autre rive du Rhin, comprend une grande aciérie électrique ainsi que d’autres entreprises importantes implantées dans la zone portuaire. L’aciérie utilise des déchets métalliques pour la production d’acier et le transport de fer et d’acier représente de loin la part la plus importante du trafic fluvial total à Kehl (69 % en 2018). Un total de 2,75 millions de tonnes de produits sidérurgiques (fer et acier) a été enregistré par le port en 2018, ce qui représente une hausse de 4,3 % par rapport à 2017 (Source : Kehler Hafenbericht 2018).

 

TRAFIC FLUVIAL TOTAL ANNUEL (EN MILLIONS DE TONNES)

 

 

Ports intérieurs en France et en Belgique

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS LES PRINCIPAUX PORTS INTÉRIEURS EN FRANCE ET EN BELGIQUE (EN MILLIONS DE TONNES)

Sources: Ports de Paris, Port de Liège, Port de Strasbourg, Port de Mulhouse, Port de Bruxelles, Port de Namur, Nouveau port de Metz, Port de Lille, VNF

 

Port de Liège

  • Dans le troisième plus grand port intérieur européen, la manutention fluviale de marchandises a bénéficié d’une augmentation des transports de conteneurs (de 20 %, en tonnes). Les conteneurs et les marchandises diverses ont atteint un volume de près de 0,9 million de tonnes. En EVP, le résultat a atteint plus de 85 000 EVP (+15 %). Une autre évolution positive a été l’augmentation des transports de métaux, due à la reprise de la production locale d’acier (Source : Port autonome de Liège, Communiqué de presse, 20 février 2019).

 

Port de Metz

  • Le port de Metz en Lorraine, sur la Moselle, est le principal port intérieur de France pour les céréales. Selon des statistiques portuaires détaillées, 1,7 million de tonnes de céréales et d’autres produits agricoles ont été exportées par voie navigable en 2018, soit nettement plus qu’en 2017, lorsque les très mauvaises récoltes avaient ramené les exportations de céréales à 1,4 million de tonnes.

 

TRAFIC FLUVIAL TOTAL ANNUEL (EN MILLIONS DE TONNES)

 

 

Ports du Danube

 

MANUTENTION FLUVIALE DANS DE GRANDS PORTS DU DANUBE (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: rapport d’observation du marché de la Commission du Danube, Office statistique de la Roumanie, Office statistique de la Hongrie, Destatis

 

Port de Linz

  • Au total, environ 2,1 millions de tonnes de minerai de fer ont été importées via les ports intérieurs autrichiens en 2018, ce qui représente 52 % de l’ensemble des marchandises déchargées dans les ports autrichiens. 89,2 % de ces importations de minerai de fer ont été déchargés dans le port de Linz, situé au cœur de l’industrie sidérurgique autrichienne (Source : rapport d’observation du marché de la Commission du Danube, avril 2019).

 

Port de Bratislava

  • Selon le rapport d’observation du marché 2019 de la Commission du Danube, le projet de développement du port de Bratislava prévoit la modernisation de son infrastructure en tant que port intermodal et la création d’un terminal pour la production et la distribution de gaz naturel liquéfié (GNL).

 

TRAFIC FLUVIAL TOTAL ANNUEL (EN MILLIONS DE TONNES)