• Selon les données d’Eurostat, il existe 5 606 entreprises de fret fluvial employant au total 23 170 personnes. L’étendue géographique de ces chiffres correspond à l’UE plus la Bosnie-Herzégovine, la Serbie et la Suisse. Les entreprises de la région rhénane (Pays-Bas, France, Allemagne, Belgique, Suisse) représentent 87 % du nombre total des entreprises et 75 % du nombre total des personnes occupées.
• Dans la zone géographique définie ci-dessus, 4 211 entreprises de transport fluvial de passagers emploient au total 21 023 personnes. Dans le secteur des passagers, l’emploi a diminué de 9 % en 2020 par rapport à 2019, en raison de la crise liée à la pandémie. En revanche, en ce qui concerne le transport fluvial de marchandises, l’emploi a augmenté de 3,6 % en 2020 par rapport à 2019.
• Alors que les chiffres relatifs à l’emploi et aux entreprises opérant dans le transport fluvial de marchandises sont légèrement plus élevés que dans le transport fluvial de passagers, le chiffre d’affaires relatif au transport de marchandises dépasse largement celui du transport de passagers. Pour les pays rhénans, le chiffre d’affaires net du transport fluvial de marchandises est d’environ 5,5 milliards d’euros (2020), par rapport à un montant estimatif de 1,3 milliard d’euros pour le transport fluvial de passagers (2020).

 

    FIGURE 1 : ÉVOLUTION DE L’EMPLOI DANS LE TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES ET DE PASSAGERS EN EUROPE (NOMBRE DE PERSONNES)


    Source : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2]

 

ENTREPRISES ET EMPLOI DANS LE TRANSPORT DE MARCHANDISES

     

  • Selon les derniers chiffres d’Eurostat, 5 606 entreprises de transport fluvial opèrent en Europe (UE plus Bosnie-Herzégovine, Serbie et Suisse). Environ 87 % d’entre elles (4 891 en chiffres absolus) sont répertoriées dans les pays riverains du Rhin (Pays-Bas, Allemagne, Belgique, France et Suisse). Rien qu’aux Pays-Bas, 3 303 entreprises de fret fluvial sont recensées, ce qui représente 59 % du nombre total en Europe et 68 % du nombre d’entreprises dans les pays riverains du Rhin.
  • Dans la région du Danube, les entreprises de fret sont en moyenne plus importantes, comptant plus de salariés qu’en Europe occidentale.51 Cela explique le nombre relativement faible d’entreprises dans les pays du Danube (212), représentant une part de seulement 4 % du nombre global d’entreprises européennes de fret fluvial.
  •  

    FIGURE 2 : NOMBRE D’ENTREPRISES DE TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES EN EUROPE *


    Sources : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2] et Office fédéral de la statistique (CH)
    * Les données se rapportent à 2019.

     

  • Le nombre de personnes employées dans le transport de fret comprend les travailleurs indépendants, ceux qui aident les membres de leur famille à bord et les salariés. Le nombre total relatif à cette variable était de 23 170 en 2020.52 Les pays du Rhin représentent 75 %, les pays du Danube 15 % et les entreprises des pays situés en dehors des régions du Rhin et du Danube 10 %.
  •  

    FIGURE 3 : NOMBRE DE PERSONNES EMPLOYÉES DANS LE TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES EN EUROPE #


    Source : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2]
    # Les données se rapportent à l’année 2020, à l’exception des pays dont les noms sont suivis d’un astérisque *, pour lesquels les données se rapportent à l’année 2019.
    Il convient de noter que les chiffres obtenus auprès des institutions nationales d’observation du marché du travail ou d’autres bureaux nationaux peuvent différer des chiffres obtenus auprès d’Eurostat, en raison d’approches statistiques différentes du marché du travail. En ce qui concerne les comparaisons entre pays, Eurostat est cependant considéré comme la source privilégiée étant donné que les données sont harmonisées entre les pays, et donc comparables.

 

ENTREPRISES ET EMPLOI DANS LE TRANSPORT DE PASSAGERS


 

  • Les entreprises de transport fluvial de passagers en Europe (4 211 entreprises) interviennent dans différents segments : les croisières fluviales et les excursions journalières sur les fleuves, rivières, canaux et lacs, les bacs assurant des trajets pendulaires et touristiques. La classe NACE H50.30, portant l’intitulé « transports fluviaux de passagers », constitue la base sur laquelle ont été établies les données d’Eurostat et recouvre toutes les activités susmentionnées.
  • Ce large champ d’application de la classe NACE H50.30 est également la raison pour laquelle l’Italie se situe en première position en ce qui concerne le nombre d’entreprises de transport fluvial de passagers. L’Italie compte de nombreux lacs dans sa partie nord, avec beaucoup de bateaux d’excursion journalière. Les nombreux bateaux exploités sur les canaux de Venise jouent également un rôle important. Cela étant, le transport de passagers sur des cours d’eau tels que le Pô n’atteint actuellement pas un niveau d’activité très élevé, en raison des nombreuses sections peu profondes que compte le Pô. Les entreprises néerlandaises arrivent en deuxième position. Le nombre d’entreprises néerlandaises est élevé en raison du grand nombre de petits bateaux d’excursions journalières et de bacs assurant des services de traversée dans les villes néerlandaises.
  •  

    FIGURE 4 : NOMBRE D’ENTREPRISES DE TRANSPORT FLUVIAL DE PASSAGERS EN EUROPE *


    Sources : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2] et Office fédéral de la statistique (CH)
    * Les données se rapportent à 2019.

     

  • Le nombre total de personnes employées dans le transport fluvial de passagers en Europe s’élevait à 21 023 en 2020 et était donc inférieur au niveau d’emploi atteint dans le transport de marchandises. Au cours des années précédentes, le nombre d’employés dans le transport fluvial de passagers était plus élevé que dans le secteur du transport fluvial de marchandises. L’explication de ce changement est la crise de la Covid-19, qui a entraîné une forte baisse du transport de passagers et a eu un impact sur l’emploi. D’après les données d’Eurostat, la baisse de l’emploi a été de 9 % en 2020 (taux de variation annuel par rapport à 2019).
  •  

    FIGURE 5 : NOMBRE DE PERSONNES EMPLOYÉES DANS LE TRANSPORT FLUVIAL DE PASSAGERS EN EUROPE #


    Source : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2]
    # Les données se rapportent à 2020, à l’exception de celles suivies d’un astérisque * (2019) ou de deux astérisque ** (2018).

     

  • Environ 63 % de l’ensemble des employés du transport fluvial de passagers travaillent dans les pays du Rhin. La part des pays du Danube correspond à 9 %. Toutes les autres régions européennes confondues représentent une part de 28 %.

 

CHIFFRE D’AFFAIRES

    CHIFFRE D’AFFAIRES DU TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES

     

  • Les entreprises de transport fluvial de marchandises de l’UE (plus la Suisse) ont généré un chiffre d’affaires d’environ 6 057 milliards d’euros en 2020.
  • Les entreprises répertoriées dans les pays du Rhin représentaient 5 502 milliards d’euros. Ces chiffres sont valables pour l’année 2020, à l’exception de la France (2018) et des Pays-Bas (2019).
  •  

    TABLEAU 1 : CHIFFRE D’AFFAIRES NET DU TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES DANS LES PAYS RHÉNANS *

     Chiffre d’affaires net en milliards d’euros
    Entreprises néerlandaises 3 314
    Entreprises allemandes1 525
    Entreprises françaises397
    Entreprises belges135
    Entreprises suisses131
    Ensemble des pays rhénans5 502

    Sources : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2], Centraal Bureau voor de Statistiek (NL)
    * Toutes les valeurs se rapportent à 2020, sauf pour les entreprises françaises (2018) et néerlandaises (2019). La valeur pour les entreprises néerlandaises est estimative, ayant été établie sur la base des données communiquées par le CBS, selon lesquelles le transport de marchandises représente 92 % du chiffre d’affaires total du transport fluvial.

     

  • Le chiffre d’affaires généré dans les entreprises de transport fluvial de marchandises des pays riverains du Danube s’élevait à 398 millions d’euros en 2020.
  •  

    TABLEAU 2 : CHIFFRE D’AFFAIRES NET DU TRANSPORT FLUVIAL DE MARCHANDISES DANS LES PAYS DANUBIENS EN 2020

     Chiffre d’affaires net en milliards d’euros
    Entreprises serbes109
    Entreprises roumaines107
    Entreprises slovaques80
    Entreprises hongroises47
    Entreprises bulgares29
    Entreprises autrichiennes23
    Entreprises croates3
    Ensemble des pays danubiens398

    Sources : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2]
     

  • Le chiffre d’affaires des entreprises opérant dans le transport fluvial de marchandises et enregistrées dans les régions européennes situées en dehors des régions du Rhin et du Danube s’élevait à 157 millions d’euros en 2020.
  •  

    CHIFFRE D’AFFAIRES DU TRANSPORT FLUVIAL DE PASSAGERS

     

  • Pour les entreprises de transport fluvial de passagers dans l’UE (plus la Suisse), le chiffre d’affaires total ne peut pas être indiqué en raison de nombreuses valeurs manquantes dans la base de données SBS d’Eurostat.
  • Pour les pays du Rhin, les valeurs étaient en partie disponibles et en partie estimatives, indiquant environ 1 217 milliards d’euros de chiffre d’affaires financier net en 2020.
  •  

    TABLEAU 3 : CHIFFRE D’AFFAIRES NET DU TRANSPORT FLUVIAL DE PASSAGERS DANS LES PAYS RHÉNANS EN 2020 *

     Chiffre d’affaires net en millions d’euros
    Entreprises suisses521
    Entreprises allemandes301
    Entreprises néerlandaises **288
    Entreprises françaises #87
    Entreprises belges20
    Ensemble des pays rhénans1 217

    Sources : Eurostat [sbs_na_1a_se_r2], Bureau central néerlandais des statistiques (CBS) des Pays-Bas
    * Toutes les valeurs se rapportent à 2020, sauf pour les entreprises néerlandaises (2019)
    ** La valeur pour les Pays-Bas est estimative, ayant été établie sur la base des données communiquées par le CBS, selon lesquelles 8 % du chiffre d’affaires total du transport fluvial est lié au transport de passagers.
    # La valeur pour les entreprises françaises est estimée sur la base de la baisse de l’indice de chiffre d’affaires calculé par l’INSEE en 2020 par rapport à 2018 pour la France (https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/010543475#Tableau)

     

  • Pour les entreprises situées dans des pays du Danube, les chiffres d’affaires indiquent les valeurs suivantes pour 2020 : Autriche (49 millions d’euros), Roumanie (8 millions d’euros), Serbie (2 millions d’euro), Slovaquie (1 million d’euros), Croatie (0,4 million d’euros). Compte tenu de l’absence de données concernant la Bulgarie et la Hongrie dans la base de données d’Eurostat, il n’a pas été possible de présenter de tableau récapitulatif.
  • La baisse du chiffre d’affaires des entreprises de la région du Danube peut s’expliquer par deux facteurs majeurs. Premièrement, il faut tenir compte du niveau moins élevé des salaires dans ces pays. Selon la base de données SBS d’Eurostat, la Roumanie, la Serbie et la Croatie figurent parmi les quatre pays où les coûts salariaux annuels moyens par employé sont les plus faibles en Europe (le quatrième pays est la Bulgarie, pour laquelle les données sur le chiffre d’affaires ne sont pas disponibles). Des salaires moins élevés se traduisent par des coûts totaux inférieurs, en particulier dans le transport de passagers, à forte intensité de main-d’œuvre. Des coûts moins élevés impliquent, en retour, des niveaux de prix inférieurs et, par conséquent aussi, des chiffres d’affaires plus modestes.
  • La seconde explication est la baisse globale d’activité des entreprises établies dans la région du Danube en ce qui concerne le transport de passagers. Dans le secteur de la croisière fluviale, par exemple, l’activité est principalement assurée par des entreprises d’Europe occidentale, également sur le Danube.
  • L’Italie (302 millions d’euros en 2020) et la Suède (98 millions d’euros en 2020) sont deux pays d’Europe non rhénans et non danubiens, dont le niveau de chiffre d’affaires est très élevé. Avec le Portugal (19 millions d’euros en 2020) et l’Espagne (13 millions d’euros en 2020), ce groupe de pays réalisait 23 % de l’ensemble du chiffre d’affaires du transport fluvial de passagers en Europe en 2020.

 

FAILLITES

  • Aucune donnée sur les faillites dans le secteur du transport fluvial n’est disponible au niveau d’Eurostat. En ce qui concerne les Pays-Bas, elles ne peuvent être obtenues qu’auprès du Bureau central néerlandais des statistiques (CBS).
  •  

    FIGURE 6 : NOMBRE DE FAILLITES DANS LE TRANSPORT FLUVIAL AUX PAYS-BAS


    Source : Centraal Bureau voor de Statistiek (NL)
     

  • Les données ne montrent qu’une absorption mineure du nombre de faillites concernant le transport de passagers en 2020 et 2021. Les données ne contiennent aucune indication concernant l’impact de la crise due à la Covid sur les entreprises de transport de marchandises.
  • Ce résultat pourrait s’expliquer par les régimes d’aides d’État mis en place par les gouvernements en 2020. Aux Pays-Bas, les entrepreneurs indépendants ont eu accès à une aide au revenu, ainsi qu’à un prêt pour le fonds de roulement à un taux d’intérêt inférieur au taux du marché.53
  • Outre les parties prenantes publiques concernées, les banques ont aidé à maintenir le secteur du transport fluvial financièrement à flot. La suspension des remboursements des prêts pour les entreprises de navigation qui étaient intrinsèquement « saines », mais en détresse financière en raison de la Covid, était l’une des mesures prise au début de l’année 2020 par plusieurs banques aux Pays-Bas.54