• En 2021, la situation du marché était encore caractérisée par une activité plutôt faible du côté de la demande, en conséquence directe de la pandémie, ralentissant ainsi l’activité de construction navale dans le secteur de la croisière fluviale.
• 405 bateaux de croisière fluviale ont été recensés en Europe, et 9 nouveaux bateaux mis en service (contre 19 en 2020). La tendance à la baisse du pourcentage de nouvelles constructions devrait se poursuivre en 2022.
• Même s’il est possible d’observer une reprise des mouvements de bateaux de croisière en 2021, le nombre de bateaux de croisière fluviale ayant franchi les écluses sur le Rhin est encore inférieur de 55 % au niveau prépandémique de 2019. Le taux d’occupation des bateaux est également bien inférieur au niveau enregistré en 2019.

 

  • La situation du marché en 2021 était toujours caractérisée par une activité plutôt faible du côté de la demande, ce qui a ralenti l’activité de construction navale pour les croisières fluviales. La reprise qui a suivi la pandémie de Covid-19 a conduit à une augmentation du prix des matières premières telles que l’acier, nécessaires à la construction de nouveaux bateaux, mais aussi à des difficultés concernant la fourniture de certains composants. Les chantiers navals spécialisés dans les bateaux de croisière comptent parmi ceux qui ont le plus souffert de la pandémie. Parmi les exemples de faillites récentes dans ce secteur, on peut citer celle du chantier naval « De Hoop » aux Pays-Bas ou celle du chantier naval « Meuse et Sambre » en Belgique.

 

FLOTTE DE CROISIÈRES FLUVIALES55

  • La flotte de croisière fluviale exploitée en Europe représente 40 % de la flotte de croisière opérant dans le monde. La flotte de croisière fluviale opérant dans la région de l’UE est principalement concentrée sur les voies navigables d’Europe centrale56 (ce qui représente près de 75 % de l’ensemble de la flotte de croisière fluviale dans l’UE).
  • En 2021, le nombre de 405 bateaux de croisière fluviale a été atteint en Europe, totalisant 59 750 lits (contre 397 bateaux actifs en 2020, avec 57 940 lits).
  •  

    FIGURE 1 : NOMBRE DE BATEAUX DE CROISIÈRE FLUVIALE OPÉRANT DANS L’UE PAR RÉGION D’EXPLOITATION (2004-2022) *


    Source : Hader, A. (mars 2022), The River Cruise Fleet
    * 2022 : données fondées sur le carnet de commandes de mars 2022

     

  • Au cours de la saison 2021, neuf nouveaux bateaux ont été mis sur le marché (contre 19 en 2020), mais tous ne naviguent pas encore. Deux bateaux supplémentaires ont été commandés en 2021 mais leur achèvement a été reporté à 2022. Les onze nouveaux bâtiments qui ont été commandés en 2021 devraient opérer dans les régions suivantes : huit sur les voies navigables d’Europe centrale, deux sur le Danube et un sur le Rhône.
  • La tendance à la baisse des nouvelles commandes de bâtiments reflète la réduction de la demande de passagers en raison de la pandémie. Elle devrait se poursuivre en 2022, étant donné que seuls trois nouveaux bateaux seront livrés en 2022, en plus des deux commandes qui ont été reportées de 2021 à 2022.
  •  

    FIGURE 2 : NOUVEAUX BATEAUX DE CROISIÈRE FLUVIALE POUR LE MARCHÉ EUROPÉEN 2004-2022 *


    Source : Hader, A. (mars 2022), The River Cruise Fleet
    * 2022 and 2023 : données fondées sur les carnets de commande du mois de mars 2022. Il convient de noter que, sur les 11 nouveaux bateaux commandés en 2021, deux seront livrés en 2022.

     

  • En 2021, les 11 nouveaux bateaux ont apporté une capacité supplémentaire de 1 963 lits (contre 3 155 lits en 2020) au marché de la croisière fluviale en Europe.
  •  

    FIGURE 3 : NOUVELLES CAPACITÉS DE CROISIÈRE EN 2020, 2021 ET 2022 PAR RÉGION D’ACTIVITÉ (NOMBRE DE LITS) *


    Source : Hader, A. (mars 2022), The River Cruise Fleet
    * R-M-D= Rhin/Main/Canal Main-Danube/Danube. 2022 : données fondées sur les carnets de commandes du mois de mars 2022.

     

  • Après avoir subi une baisse entre 2014 et 2018, le nombre moyen de lits dans les nouveaux bateaux de croisière fluviale a été en progression constante. En effet, les propriétaires utilisent désormais l’extension de la limite de longueur à 135 m, permettant d’installer plus de cabines sur un bateau de croisière fluviale.
  •  

    FIGURE 4 : NOMBRE MOYEN DE LITS À BORD DES BATEAUX DE CROISIÈRE FLUVIALE NEUFS EN EUROPE PAR ANNÉE DE CONSTRUCTION *


    Source : Hader, A. (mars 2022), The River Cruise Fleet
    * Chiffre pour 2022 : données prévisionnelles

     

DEMANDE DE CROISIÈRES FLUVIALES

  • L’année 2021, comme l’année 2020, a de nouveau été impactée par la pandémie de Covid-19. Dans l’ensemble, les chiffres montrent que le secteur a pu supporter la deuxième année de pandémie en s’imposant des restrictions et qu’il est sur la voie, encore difficile, de la normalité. La collecte des chiffres annuels relatifs à la saison 2021 dans le domaine de la croisière fluviale s’est avérée difficile, étant donné que les entreprises de ce secteur n’ont pas pu exercer normalement leurs activités commerciales pendant une grande partie de l’année. Au début de la saison, il était uniquement possible de voyager en Allemagne. Les marchés italien et français ne se sont ouverts qu’en juin 2021.57
  • Les effets les plus négatifs de la pandémie pour les croisières fluviales en Europe se sont traduits par l’impossibilité, pour les touristes américains, de réserver des croisières fluviales en Europe en 2021, même si de petits bateaux ont pu bénéficier de certaines dérogations. Au lieu de voyager en Europe, la majeure partie de la clientèle américaine a voyagé sur les cours d’eau américains. En conséquence, l’entreprise American Cruise Lines a récemment commandé 12 nouveaux bateaux de croisière. En fait, la clientèle américaine, qui représente environ 50 % du volume annuel normal de passagers, n’est revenue en Europe que tardivement et seulement en nombre restreint.
  • Compte tenu de ce qui précède, les chiffres relatifs à 2021 n’ont pu être recueillis en détail que pour le marché allemand de la croisière. Concernant ce marché en particulier, le nombre de passagers ayant réservé une croisière fluviale en Allemagne a augmenté de 62,8 % en 2021, atteignant ainsi les 182 844 personnes. Ces chiffres restent toutefois inférieurs de 66 % au nombre de passagers enregistrés pour l’année 2019 (qui correspondait à 541 133 passagers). On peut observer une tendance à la normalisation, et la navigation intérieure allemande s’attend à retrouver les niveaux prépandémiques dans les deux prochaines années. Il convient de noter que, selon la profession, le passage à une flotte plus respectueuse de l’environnement est crucial pour son avenir.58
  • Les chiffres annuels relatifs aux bateaux de croisière fluviale naviguant sur le Rhin, le Danube et la Moselle montrent que l’activité de croisière sur le Danube supérieur (à la frontière entre l’Autriche et l’Allemagne) était, en 2021, toujours inférieure de 66 % au niveau prépandémique de 2019. L’écart entre 2021 et 2019 était de 55 % sur le Rhin, et de 35 % sur la Moselle.
  • De manière générale, il convient de noter que l’utilisation des capacités des bateaux de croisière est encore plus faible qu’avant la pandémie. En termes de nombre de passagers, cela signifie que l’écart est encore plus grand que celui exprimé en termes de mouvements de bateaux.
  •  

    FIGURES 5, 6, ET 7 : NOMBRE ANNUEL DE PASSAGES DE BATEAUX DE CROISIÈRE SUR LE DANUBE, LE RHIN ET LA MOSELLE




    Sources : administration allemande des voies navigables et de la navigation et Commission de la Moselle
    * Rhin = Rhin supérieur (écluse d’Iffezheim). Danube = Danube supérieur, à la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche (écluse de Jochenstein). Moselle = écluse de Coblence.

     

  • Pour le Danube, les tableaux suivants indiquent les mouvements des bateaux et le nombre de passagers établis avec une résolution géographique plus élevée. On a ainsi pu faire la distinction entre trois points d’enregistrement le long du Danube :
    – à la frontière germano-autrichienne (écluse de Jochenstein), pour lequel les données ont été représentées graphiquement dans la Figure 5,
    – à la frontière entre la Slovaquie et la Hongrie (écluse de Gabčíkovo),
    – à la frontière entre la Slovaquie et la Serbie (à Mohács, dans le sud de la Hongrie).
  • Cette distinction géographique permet d’observer des différences d’intensité concernant les croisières sur le Danube. Il en ressort que l’activité est la plus élevée entre Vienne et Budapest. En revanche, l’activité de croisière au sud de Budapest est plus faible que sur les tronçons du Danube situés en amont de Budapest.
  •  

    TABLEAU 1 : TRAFIC DES BATEAUX DE CROISIÈRE SUR LE DANUBE À LA FRONTIÈRE ENTRE L’ALLEMAGNE ET L’AUTRICHE (ÉCLUSE DE JOCHENSTEIN) ET NOMBRE DE PASSAGERS

     Frontière DE/AT 
    AnnéeNombre de passages de bateauxNombre de passagersNombre moyen de passagers par bateau
    20153 456473 800137
    20163 134430 000137
    20173 204414 153129
    20183 625507 665140
    20193 668512 500140
    202032425 16078
    20211 255107 72786

    Sources : administration allemande des voies navigables et de la navigation et Commission du Danube
     

    TABLEAU 2 : TRAFIC DES BATEAUX DE CROISIÈRE À LA FRONTIÈRE ENTRE LA SLOVAQUIE ET LA HONGRIE (ÉCLUSE DE GABČÍKOVO) ET NOMBRE DE PASSAGERS

     Frontière SK/HU 
    AnnéeNombre de passages de bateauxNombre de passagersNombre moyen de passagers par bateau
    20153 702534 000144
    20163 946564 700143
    20174 210595 500141
    20183 945548 800139
    20195 141720 800140
    202055756 100101
    20211 419149 100105

    Source : Commission du Danube
     

    TABLEAU 3 : TRAFIC DES BATEAUX DE CROISIÈRE SUR LE DANUBE À LA FRONTIÈRE ENTRE LA HONGRIE, LA CROATIE ET LA SERBIE (MOHÁCS) ET NOMBRE DE PASSAGERS

     Frontière HU/HR/RS 
    AnnéeNombre de passages de bateauxNombre de passagersNombre moyen de passagers par bateau
    201566783 000124
    201669386 900125
    201770797 700138
    2018754103 600137
    20191 017135 040133
    2020585 14189
    202132834 100104

    Source : Commission du Danube
     

  • En ce qui concerne le trafic de passagers dans les ports fluviaux sur la Save et la Kupa, la majeure partie du trafic de passagers est enregistrée dans le Port de Belgrade, en Serbie. Depuis 2015, le nombre de passagers de croisière fluviale enregistré au Port de Belgrade (terminal passagers) n’a cessé d’augmenter, passant de 60 000 passagers en 2015 à 104 000 en 2019.
  • L’évolution positive de l’activité de croisière observée sur le Danube est ainsi reflétée. En effet, la plupart des bateaux de croisière qui s’arrêtent à Belgrade sont généralement ceux effectuant des croisières le long du Danube et s’arrêtant dans les principales capitales d’Europe de l’Est. Comme dans d’autres régions, le trafic de passagers a souffert de la pandémie de Covid-19. Au Port de Belgrade, seuls 561 passagers ont été enregistrés en 2020, et 19 000 en 2021. On s’attend à ce que la pandémie continue d’avoir un impact sur le trafic de passagers en 2022. Les conditions de navigabilité fluviales demeurent également un obstacle au développement du transport de passagers dans cette région.59
  •  

PERSPECTIVES POUR LES CROISIERES FLUVIALES

  • La guerre en Ukraine a porté un coup supplémentaire au secteur des croisières fluviales. Premièrement, parce que l’attractivité de la région du Danube inférieur pourrait s’en trouver impactée, ce qui perturberait encore davantage le marché européen des croisières fluviales. Deuxièmement, parce que plusieurs entreprises de croisières fluviales ont fait état d’annulations de croisières généralement réservées par la clientèle nord-américaine. En effet, il est possible que les touristes américains finissent par associer la guerre en Ukraine et l’Europe en général.
  • En plus d’une diminution de la demande, il y aura également des goulots d’étranglement du côté de l’offre, étant donné que les équipages travaillant sur les bateaux de croisière fluviale sont directement impactés. En effet, de nombreux capitaines et membres d’équipage ukrainiens travaillaient sur le marché européen des croisières fluviales. Leur nombre a augmenté au cours des dernières années. Ils sont restés en Ukraine en 2022 à cause de la guerre. En outre, les prix du carburant montent actuellement en flèche, ce qui peut entraîner une hausse des prix des billets, laquelle aura également un impact sur la demande émanant des passagers.
  • Les commandes de nouveaux bateaux de croisière fluviale devraient reprendre, sept bateaux de croisière fluviale ayant été commandés en 2022. Plus précisément, en mars 2022, l’opérateur de croisières britannique SAGA Travel a commandé quatre bateaux de 135 mètres destinés à être mis en service sur divers fleuves européens (à livrer en 2023).