• Les transports transfrontaliers représentent 53 % de la totalité des transports assurés par la navigation intérieure dans l’UE. Ce type de transport représente également 57 % de la totalité du transport fluvial dans le bassin du Rhin et 35 % dans le bassin du Danube.

• Les transports transfrontaliers sont particulièrement importants entre les Pays-Bas et l’Allemagne, notamment en raison des volumes importants de marchandises acheminés vers l’Allemagne depuis les ports maritimes néerlandais.

• La prestation de transport sur les voies de navigation intérieure européennes est principalement influencée par la prestation de transport dans les pays rhénans, qui représentent 84 % de la prestation de transport fluvial dans les pays de l’UE et en Suisse.

• Le volume de marchandises transporté sur le Rhin traditionnel a régressé de 11 % par rapport à 2017, principalement en raison de la période d’étiage et du fléchissement du cycle économique au cours du second semestre de l’année 2018.

• Le transport de marchandises sur le Danube inférieur, qui représente 75 % du total de la prestation de transport sur le Danube, a résisté aux basses eaux et a augmenté ses volumes en 2018, tandis que le Danube supérieur et le Danube moyen ont subi un impact négatif.

• Le transport de conteneurs a poursuivi sa progression en Belgique, en France et aux Pays-Bas, tandis qu’il a baissé de 10 % sur le Rhin, en raison de la période d’étiage survenue au cours de l’automne 2018.

 

 

Transport fluvial de marchandises en Europe

PART EN TONNES-KM (TKM) DES PAYS DANS LE TOTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORT EN EUROPE (PART EN %)

Source: Eurostat [iww_go_atygo], OCDE (Suisse, Serbie)

 

 

PRESTATION DE TRANSPORT DE LA NAVIGATION INTÉRIEURE DE 2015 À 2018 DANS LES PRINCIPAUX PAYS DE L’UE CONCERNÉS PAR LA NAVIGATION INTÉRIEURE (PRESTATION DE TRANSPORT EN MILLIONS DE TKM)

Source: Eurostat [iww_go_atygo]

 

ÉVOLUTION TRIMESTRIELLE DE LA PRESTATION DE TRANSPORT DANS LES PRINCIPAUX PAYS DE L’UE CONCERNÉS PAR LA NAVIGATION INTÉRIEURE (PRESTATION DE TRANSPORT EN MILLIONS DE TKM)

Source: Eurostat [iww_go_qnave]

 

 

  • Les pays rhénans (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse) représentent 84 % du total de la prestation de transport sur les voies d’eau intérieures de l’UE et de la Suisse. Les pays danubiens représentent 16 %, tandis que le total pour l’ensemble des autres pays est à peine supérieur à 0 %.

 

PRESTATION DE TRANSPORT ANNUELLE DE LA NAVIGATION INTÉRIEURE DANS LES PAYS DE L’UE (EN MILLIARDS DE TKM, EN 2018)*

Source: Eurostat [iww_go_atygo]
* Les données pour le Royaume-Uni et l’Italie ne sont pas encore disponibles pour 2018

 

  • Selon les chiffres d’Eurostat [iww_go_atygo], les minerais, sables, pierres et matériaux de construction représentent 26 % du total de la prestation de transport sur les voies d’eau intérieures de l’UE et de la Suisse. Le secteur de l’énergie (produits pétroliers et charbon) représente 25 %. Les produits agricoles et les denrées alimentaires représentent 15 %. Les marchandises en conteneurs et les produits chimiques représentent respectivement 11 %. La part des métaux est de 6 % et celle des déchets et des matières premières secondaires (y compris la ferraille d’acier) est de 3 %.

 

Évolution de la navigation intérieure totale et du trafic transfrontalier dans l’UE

 

PRESTATION DE TRANSPORT ANNUELLE DE LA NAVIGATION INTÉRIEURE DANS L’UE (EN MILLIARDS DE TKM)

Source: Eurostat [iww_go_atygo]

 

  • En 2018, la prestation de transport transfrontalière a représenté 52 % du total de la prestation de transport sur les voies d’eau intérieures de l’UE, ce chiffre étant relativement stable depuis 2007. Les transports nationaux ont représenté 27 % et les transports de transit 21 %.
  • Dans les pays rhénans, ces différents types de transport varient d’un pays à l’autre. En Allemagne, 40 % du total de la prestation de transport sont le fait d’importations (transport transfrontalier – importation), en raison des volumes importants de marchandises, notamment pour l’industrie sidérurgique (minerai de fer, charbon), importées via les ports maritimes des Pays-Bas. Les exportations représentent une part élevée aux Pays-Bas (transport transfrontalier – exportations), ce qui reflète les importations élevées de l’Allemagne.

 

PRESTATION DE TRANSPORT DE LA NAVIGATION INTÉRIEURE DANS LES PAYS RHÉNANS SELON LE TYPE DE TRANSPORT EN 2018 (EN MILLIONS DE TKM)

Source: Eurostat [iww_go_atygo]

 

  • Dans de nombreux pays du Danube (Croatie, Hongrie, Slovaquie), le transport de transit représente une part très élevée du total de la prestation de transport, ce que reflètent les transports sur de longues distances entre les ports de la Mer noire et ceux de l’arrière-pays du Danube. L’Autriche n’est pas tant un pays de transit, mais plutôt un pays de destination de grands volumes de transport sur le Danube. En Autriche, l’importation de marchandises représente 49 % des prestations de transport, la raison principale en étant l’industrie sidérurgique du pays, avec ses besoins importants en matières premières telles que le minerai de fer et le charbon, qui sont transbordés dans les ports de la mer Noire et transportés vers l’amont sur le Danube.

 

VOLUME TRANSPORTÉ PAR VOIE DE NAVIGATION INTÉRIEURE DANS LES PAYS DU DANUBE, PAR TYPE DE TRANSPORT EN 2018 (EN MILLIONS DE TKM)

Source: Eurostat [iww_go_atygo]

 

 

Transport fluvial de marchandises dans les principaux bassins fluviaux européens

 

 

 

  • Le sous-chapitre ci-après est consacré au transport de marchandises par voies d’eau intérieures dont le volume de transport annuel est inférieur à un million de tonnes. Les données ont été fournies principalement par les administrations nationales des voies d’eau (pour l’Allemagne, la Belgique et la France) (Pour la Belgique : De Vlaamse Waterweg pour la Flandre et Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques pour la Wallonie ; pour la France : Voies Navigables de France ; pour l’Allemagne : Generaldirektion Wasserstraßen und Schifffahrt, pour les Pays-Bas : Rijkswaterstaat/Panteia). Dans ces cas, les données relatives au transport sont enregistrées aux écluses par les administrations des voies d’eau. Les écluses qui ont tenu lieu de références pour les résultats statistiques ont été sélectionnées afin de fournir une vision la plus représentative possible du transport fluvial de marchandises dans chaque bassin.
  • Les données relatives à la navigation sur le Danube et le Rhin sont présentées séparément. Pour le Danube, les données proviennent de l’observation du marché de la Commission du Danube, qui les recueille auprès des administrations des voies d’eau des pays du Danube. La source des données sur le Rhin est l’Office statistique allemand (Destatis). Pour les Pays-Bas, les données brutes du Rijkswaterstaat ont été obtenues par l’intermédiaire de Panteia.
  • Outre les totaux des volumes de marchandises transportés par voie d’eau sont également présentés les volumes des principaux segments de marchandises. Seuls les principaux segments de marchandises transportées sur ces voies d’eau sont pris en compte afin de mettre en lumière les principales caractéristiques du transport de marchandises sur chacune de ces voies d’eau.

 

Transport fluvial par catégories de marchandises dans le bassin du Rhin et en Europe occidentale

 

RHIN TRADITIONNEL (MILLIONS DE TKM)

Source: Destatis, CCNR [iww_go_atygo]

 

  • Le transport sur le Rhin traditionnel (de Bâle à la frontière germano-néerlandaise) s’est élevé à 165 millions de tonnes en 2018, soit 11 % de moins qu’en 2017. Cette baisse s’explique principalement par les périodes d’étiage, tandis que le ralentissement du cycle économique au second semestre de 2018 a également eu un léger impact.

 

 

 

  • Même pour les segments de marchandises dont la tendance à long terme est à la hausse, tels que les conteneurs et les produits chimiques, les conditions hydrologiques ont été beaucoup trop défavorables au second semestre 2018, ce qui a entraîné une baisse par rapport à 2017 pour tous ces segments de marchandises.
  • Le segment des cargaisons sèches qui a le mieux résisté a été celui du sable, des pierres et des matériaux de construction (-5 %). Les cargaisons liquides ont également enregistré une baisse des volumes (produits chimiques : -13 %, produits pétroliers : -14 %). Le transport de conteneurs a reculé de 13 % termes de masse nette conteneurisée et de 10 % termes de nombre d’EVP.
  • Le transport de conteneurs sur le Rhin moyen et supérieur (ces deux secteurs du Rhin représentent pour les conteneurs 49 % du total de la prestation de transport sur le Rhin traditionnel), a été fortement entravé vers la fin de l’automne 2018. Dans ce contexte, la baisse de 10 % pour l’année 2018 peut même être considérée comme une conséquence relativement limitée.

 

MARCHANDISES TRANSPORTÉES SUR LE RHIN TRADITIONNEL, PAR CATÉGORIE DE MARCHANDISES (EN MILLIONS DE TONNES)*

Source: analyse de la CCNR basée sur des données de Destatis
* Pour les conteneurs : poids net

 

 

Voies d’eau intérieures aux Pays-Bas

 

 

  • Pour ce pays où le transport de marchandises par voies d’eau intérieures est le plus élevé d’Europe, une distinction a été faite entre les voies d’eau avec et sans écluses. Le Rijnkanaal d’Amsterdam apparaît dans les deux catégories de voies d’eau, une partie du canal possédant des écluses, tandis que son autre partie en est dépourvue. Ce canal constitue une liaison essentielle entre le port maritime d’Amsterdam, le Rhin et son arrière-pays.
  • Le graphique ci-après inclut les voies d’eau dépourvues d’écluses. Le Waal est une partie de la branche sud de l’estuaire du Rhin aux Pays-Bas, tandis que le Lek est une partie de la branche nord. Le Hollands Diep est une large branche estuarienne du delta Rhin-Meuse près de la mer du Nord, avec un barrage la séparant de la mer.
  • Il s’agit d’une prolongation de la Nieuwe Merwede, elle-même une prolongation du Waal. L’Oude Maas est un autre distributeur du Rhin. L’Ijssel est le seul bras à courant libre du Rhin à se jeter dans l’Ijsselmeer.

 

PAYS-BAS – VOLUME TRANSPORTÉ SUR LES VOIES NAVIGABLES DÉPOURVUES D’ÉCLUSES (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Rijkswaterstaat et analyse Panteia

 

  • Parmi les voies d’eau pourvues d’écluses, la liaison Escaut-Rhin est une jonction importante entre Anvers, le Rhin et Rotterdam. La liaison Gand-Terneuzen relie le port de Gand à l’Escaut (et son estuaire près de la mer du Nord).

 

PAYS-BAS – VOLUME TRANSPORTÉ SUR LES VOIES NAVIGABLES POURVUES D’ÉCLUSES (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Rijkswaterstaat et analyse Panteia

 

  • Les graphiques ci-après présentent des statistiques détaillées sur le transport de marchandises pour quatre voies d’eau néerlandaises. Ici, seuls les quatre principaux segments de marchandises sont représentés afin de refléter les principales caractéristiques de chaque voie d’eau.
  • Le Waal présente une part élevée de produits de base liés à l’industrie sidérurgique. Cela s’explique par le fait qu’il constitue une partie de la branche de l’estuaire méridional du Rhin, sur laquelle les minerais de fer et le charbon sont acheminés de Rotterdam vers la région de la Ruhr en Allemagne.
  • Sur le Rijnkanaal d’Amsterdam, les sables et les produits pétroliers occupent une place importante. On peut noter à cet égard qu’Amsterdam est le plus grand port pour l’essence au monde et que le transport de l’essence et de ses composants revêt une très grande importance dans la région (voir également au chapitre 3 l’analyse des taux de fret et des volumes de transport pour CITBO, la coopérative des propriétaires de bateaux-citernes).

 

TRANSPORT FLUVIAL SUR UNE SÉLECTION DE VOIES D’EAU NÉERLANDAISES, PAR SEGMENTS DE MARCHANDISES (EN MILLIONS DE TONNES)*

Source: Rijkswaterstaat et analyse Panteia
* PP = produits pétroliers

 

Waal

Amsterdam Rijnkanaal

Hollands Diep

Maas

 

Voies d’eau intérieures en Allemagne

 

 

  • Les voies d’eau intérieures allemandes ont été subdivisées en quatre grandes régions géographiques : Ouest, Nord, Sud et Est. Même sans le Rhin, l’Ouest possède le plus grand nombre de voies d’eau intérieures avec un volume de transport significatif de plus d’un million de tonnes par an.
  • Un réseau de quatre grands canaux (canaux ouest-allemands) tient lieu de voies de transport pour l’acheminement des produits finis des raffineries, de produits chimiques et de matières premières vers les centrales thermiques au charbon. L’un de ces canaux est le canal Rhin-Herne, sur lequel 5 millions de tonnes de produits pétroliers sont transportés chaque année. Plus de 2 millions de tonnes sont transportées sur le canal Dortmund-Ems. Sur ces deux canaux, ce segment a enregistré une hausse ces dernières années. Sur le canal Wesel-Datteln, environ 3 millions de tonnes de produits pétroliers sont transportées chaque année, tandis que plus d’un million de tonnes sont transportées sur le canal Datteln-Hamm.
  • Les voies d’eau septentrionales (Elbe, canal Elbe-Seitenkanal, canal du Mittelland, Weser) occupent la deuxième place en Allemagne en termes de volumes transportés. Elles sont situées dans l’arrière-pays du plus grand port maritime allemand (Hambourg), les produits pétroliers étant le principal segment de marchandises sur l’Elbe et le canal dit Elbe-Seitenkanal, tandis que les produits agricoles prédominent sur le Canal du Mittelland.
  • Quatre voies d’eau sont situées au sud de l’Allemagne : les deux affluents du Rhin, le Main et le Neckar, le canal Main-Danube et le Danube. Le plus grand segment de marchandises sur le Main et le Neckar est celui des sables, pierres et matériaux de construction, qui sont transportés principalement vers le Rhin. Sur le canal Main-Danube et le Danube, le transport de marchandises est dominé par l’Agribulk les denrées fourragères et alimentaires.
  • Sur les voies d’eau de l’est de l’Allemagne, le sable, pierres et matériaux de construction jouent un rôle important (Havel inférieure près de Berlin, voie d’eau Spree-Oder), et suivent même une tendance croissante.

 

ALLEMAGNE – VOIES D’EAU DANS LES RÉGIONS DE L’OUEST ET DU NORD DU PAYS (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Generaldirektion Wasserstraßen und Schifffahrt


 

ALLEMAGNE – VOIES D’EAU DANS LES RÉGIONS DU SUD ET DE L’EST DU PAYS (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Generaldirektion Wasserstraßen und Schifffahrt
* VK = Verbindungskanal (canal de liaison), WS = Wasserstraße (voie d’eau)


 

Transport fluvial en Allemagne, par voie d’eau et segments de marchandises

 

  • Afin de donner un aperçu des principales catégories de marchandises transportées sur chaque voie d’eau, seuls les quatre segments les plus importants sont présentés dans les graphiques ci-après.

 

ALLEMAGNE – OUEST (EN MILLIONS DE TONNES)

Source: Generaldirektion Wasserstraßen und Schifffahrt
* PP : produits pétroliers

 

Canal Wesel-Datteln

Canal Rhin-Herne

Canal Datteln-Hamm

Canal Dortmund-Ems


Moselle

Saar